Hardrockmg.com - Portail du rock, hard rock et métal malagasy  
HardRock-Mg
ACCUEIL LOGIN RADIO HRMG FORUMS TELECHARGEMENT SOUMETTRE UN ARTICLE TOP 20
  Créer un compte Utilisateur 0 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.

Plusieurs vidéos via Dailymotion ont été ajoutés à la page CLIPS : Vangy (GOLGOTHA), Valahara (GOLGOTHA), Survivor (MARTU GASS), Fitaka (CANCER), Divorce (CANCER), Anatra (CANCER), Ho namanao (ATHENA), In Memoriam (ULTRA), Firaisan-kina (STORM), Tao an-tsekoly (STORM), Tantara (STORM), Fitia madio (STORM), Razoky (RHEG), Raozy (RHEG), Diavolana (RHEG), Mahasahisahy (RHEG), Angola (RHEG), Fitia kilalao (IARY), Ny fanantenako (IARY), Modia am'zay (IARY), Mpinamana (IARY), Eny (IARY), Tsy like intsony (IARY), Voafetra (IARY), Dila (APOST), Diso fiantefa (KIAKA), Izy roa kely (KIAKA), Maroaty (IRAIMBILANJA), Bekotro (IRAIMBILANJA), Tovolahy (TSELATRA), Testamenta (TSELATRA), Nandao ahy (MAGE4) ...

 Menu  



News Rock
Groupes malagasy
Clips malagasy

Radio HRMG

Galerie Photos
Téléchargement
Déposer vos articles
Liens Web
Forums
Derniers posts
Annuaire - Membres
Recommandez le site
Critiques
FAQ
Petites annonces
Top 10

Login
Se connecter

 Tafatafa (Chat)  
82.123.1.>;-) Apost ro
82.123.1.>Apost
82.123.1.>;-)
154.126..>Salu
41.77.20.>:-P
41.77.20.>saluuut!!!

Cliquez ici pour entrer

Il y a 0 personnes connectées.

 Forums Infos  
-:Hard FM, Pop rock (4)
-:Groupes malagasy de hard rock (34)
-:Live divers ... (21)
-:Soyons métal (26)
-:Musiciens malgaches ou étrangers. (12)
-:Vous êtes nouveaux ... (16)

 Les plus téléchargés  

 Ephémérides  
En ce jour...

1819
Mort de James Watt.

1878
Occupation de Sarajevo par l'empire d'Autriche-Hongrie.

1936
Procès des anciens compagnons de Staline, dont Grigori Zinoviev et Lev Kamenev.

1991
Constitution en Russie d'un Comité d'Etat pour l'état d'urgence visant à évincer du pouvoir Gorbatchev et Eltsine.

2008
St Jean-Eudes

 Recherche  

  Posté le Samedi 26 novembre 2005 @ 02:04:30 par Handrix
Natolotr'i : Handrix
Presses consacrées au rock

HardRock-Mg présente Iraimbilanja


L'exemple " vakorock " vu par Iraimbilanja.


Niry, Roger, Papay, Batata, Dera, RaGerd... plantent le décor et proposent un rock étonnamment groovy mais séduisant, ...



HardRock-Mg
ZIK :
CLIP : Aza avela - Zavavy




L'exemple " vakorock " vu par Iraimbilanja


Apparu à une période trouble de l'histoire de MADAGASCAR, pendant laquelle officiaient déjà des formations influentes comme Lolo sy ny tariny, Mahaleo, Sareraka, Tselonina,..., injustement qualifiées de contestataires, Iraimbilanja (composé partiellement de frères) façonné dans cette mouvance, est sans conteste un des groupes de rock les plus intéressants de ces dernières années.



Bénéficiant ou s'inspirant de l'ambiance musicale bouillonnante plein d'enseignements tissée progressivement à partir de cette époque, il prône le genre fusion, ne s'accommodant certes pas à la fusion : rock, metal ou jazz ou autres dérivés qu'on connaît dans l'univers musical occidental. Il renferme tout de même les éléments constitutifs d'un rock éruptif, mais qui recherche en plus ici les racines musicales malgaches.
L'idée d'une interprétation rock des musiques de MADAGASCAR est sérieusement lancée, à même de parler ici et là de "vakorock", de "rock tandroy",... Cette volonté légitime de construire une (des) musique(s) nouvelle(s) identitaire(s) traduit une démarche quelque peu ambitieuse.



Des groupes ont commencé à jeter les bases de ce genre original à MADAGASCAR et s'y sont essayés avant ou après Iraimbilanja à ce subtil et délicat mariage des styles et des sonorités. Deads de Doc Holliday dans une interview parlait de sa musique comme inspirée du blues dont la vitesse a été multipliée. Tselatra évoque le mariage du rock avec le "vakoka" où les effets de distorsion des guitares se mélangent avec la voix particulière de l'Androy. Raphaà "l le célèbre (ex-Doc Holliday) et Ramims du groupe Métis s'approprient également cette direction musicale mais avec un répertoire on ne peut plus rock and rollien. Quant à Raby, ces jeunes du sud du pays, ils ont développé un style se caractérisant par des tsapika habillés de riffs puissants. Le travail honorable de Vahombey et d'autres ne pourrait être évidemment occulté dans une telle analyse.


Par conséquent, la justesse de vue des groupes voulant s'engager à fructifier ce nouveau courant musical malgache est à souligner. La démarche (en phase de réussite?) de synthétiser et non d'étiqueter les musiques malgaches, à travers le produit "salegy", depuis quelques années, est probante. En même temps, la musique du deep south malgache a toujours été l'objet de toutes les convoitises. Pourquoi le rock malgache ne s'en approprierait ou ne s'en imprégnerait-il pas de quelques façons que ce soit ?


Dans ce contexte là, Iraimbilanja redistribue les cartes et tire son épingle du jeu. Niry, Roger, Papay, Batata, Dera, RaGerd... plantent le décor et proposent un rock étonnamment groovy mais séduisant, en quelque sorte un magma-rock distant des conventions internationales, où les notes inspirées des claviers tutoient le groove persistant de la basse. Roger harmonise l'ensemble par un jeu de guitare mélodiquement inspiré et fluide ("Efatra rindrina"). La solidité des compositions du groupe est ponctuée par cet arrangement. "Tambavy" et "Ikopa", aux allures festives et entraînantes, définissent ce rock fusion; morceaux bien dilués par des ska et originalités bien malgaches.

Le groove bien senti délivré par la basse est entremêlé de sons saccadés du clavier. "Tsy kamo" ( à écouter les deux versions, l' ancienne et celle du Best of) met en exergue le déroulement du jeu de guitare de Roger rythmique / solo ( ponctué d'arpèges dans la nouvelle version), toujours bien soutenu par la basse et le clavier. Autre exemple et non pas des moindres, "Raosy jamba", la réussite du groupe, à ranger dans les joyaux du rock malgache ( deux versions existent également, avec une préférence là aussi pour la première, on préfère généralement les premiers arrangements plus "explosifs") offre un déroulé de notes de guitare satisfaisant malgré une insuffisance au niveau vocal et batterie.

En effet, la batterie que ce soit au niveau du son ou du jeu, n'accroche pas à certains morceaux du répertoire ( celà est encore plus visible sur les nouveaux arrangements du Best of). Ne cherchons pas loin, le problème ici est à chercher au niveau équipement et matériel de travail. Quant au vocal, c'est le problème de la plupart des groupes de rock malgaches.


Il y a peu de belle voix et surtout de back-up vocal, qui pourtant pourrait combler le " vide" sur le plan strictement vocal. D'aucun ne contestera que le(s) vocal(s) est un atout non négligeable sur l'échiquier du SON. Citons quand même la bonne prestation du chanteur sur le morceau "Tehina" que d'aucun ne manquera pas d'entonner à son écoute. "Tanin-dolo" joué pour la première fois lors du Parade 92, est un condensé de sons hard et de rythmes effrenés. " Mangataka", est un hard-slow distillant des notes retentissantes.


"Maroaty" matérialise cette originalité du sud arrangé de façon originale en jazzy. "Tehina", une autre perle du groupe dégage une forte émotion le long du morceau bien exprimée par chacun des instruments dirigés de main de maître par le clavier. L'exécution du solo de guitare en deuxième partie du morceau (qu'on retrouve aussi sur le sublime morceau Tsindrimandry", un des chefs d'oeuvre signés ra-Gerd pour ne pas oublier " Bebenay ") tonifie ici la chanson et renforce intelligemment cette émotion ressentie ... ou que le groupe veut nous faire partager.

Peur n'est pas d'admettre que Roger, un des guitaristes préférés de Handrix, éblouissant par sa " singularité ", sait s'approprier de nombreux musicaux pour insuffler dans cet ensemble musical du groupe de belles sonorités et harmonies. A l'écoute de "Zavavy" ou de "Tao an-tsekoly", la densité et la qualité du répertoire éclectique du groupe prouvant sa capacité créatrice ont stupéfié plus d'un. On y retrouve de tout : titres potentiellement commerciaux comme les deux juste cités au-dessus, folklore des hauts-plateaux, chansons religieuses retravaillées, morceaux teintés de sonorités du deep south ( "Zovy", "Salamo 23", ...). Apparenté à Mily Clément, ou Tôty remarquable bassiste ( à écouter Jaky, Mily Clément, Rajery entre autres), Iraimbilanja est un des rares groupes de rock malgache à proposer des arrangements prometteurs.


Par monts et vallées, mieux que Rossy, Iraimbilanja est capable de fédérer les sensibilités de par cette diversité musicale et non d'attirer la sympathie des couches populaires composant la majeure partie de la population. Ainsi, il sollicite volontiers l'idée que le rock est porteur de message facilement assimilable. Il a su anticiper les clivages et recentrer sa capacité créatrice.

Doc Holliday axait l'effort sur la composition et son adaptation au blues. Iraimbilanja combine composition " Vako groove ". Surfer exclusivement sur la vague commerciale avec des textes mielleux ne les convenait pas.


Ceci n'est pas péjoratif, Toto, Bad english, Mr Big, Skid row, Britny Fox, par exemple ont réussi toute comparaison et proportion gardée. C'est que quelques représentants de la vieille garde du rock malgache évoquent le vide au niveau des compositions, certes c'est un fait.

D'autres n'hésitent pas à pointer du doigt la tendancieuse volonté de la nouvelle génération à vouloir considérer le rock comme une musique démonstrative. C'est une analyse dénuée de sens. Le groupe s'est beaucoup produit, s'affichant à des grandes manifestations : Gasy rock puis Big rock 1 en décembre 1998, Gasy show 1999, Rock SOS en juin 2001...

Des nuages s'amoncellent et des turbulences commencent à se faire sentir au sein du combo . Papay puis Roger non satisfaits de la tournure des évènements, ont quitté le navire pour se consacrer à des projets "personnalisés" comme le Namaza (album "Namaza" de Pap and Roz chez Mars). Parallèlement, les deux musiciens continuent à honorer de leurs talents les sessions studios au profit d'artistes connus ( Bodo, Samoela,...). L'édition de 1999 de Gasy show au palais de la culture et des sports, a cherché à introniser temporairement Radeba (Martà ¼ gasy, Red metal, Tata rahely, Stenny, Belahy, Kiaka, ...) comme nouveau soliste du groupe. Une pièce majeure de la machine ne se remplace pas facilement du jour au lendemain à coups de baguette magique, sans remettre en cause les énormes qualités de Deba. Une phase transitoire de changement de musiciens n'est toujours pas salutaires pour un groupe, surtout après plus de vingt ans d'existence. L'adoption en juillet 2000 de Onty et de Ranto (respectivement bassiste et guitariste) au sein du groupe, et leur baptême de feu à entre autre Antsahamanitra, semblerait désarmorcer la situation. Ce sont des proches de la famille Iraimbilanja d'une part et d'autre part, ils pourraient apporter du sang neuf. En effet, ce sont ni plus ni moins les maîtres d'oeuvre de Ambondrona, véritable nouveau phénomène pop-rock actuellement et gros potentiel commercial.


Ce groupe présente des similitudes avec Iraimbilanja : arrangements carrés, exécutions instrumentales correctes, même s'il évoule sur un registre différent.

Notons le récent hommage en album à Iraimbilanja auquel bon nombre de grands artistes locaux ont participé, en guise de respect et de reconnaissance : Poopy (Mizora), Ambondrona (Mpangataka), Bodo (Mosara), Kiaka (Loza), Green (Zavavy), Mage4 (Tao an-tsekoly), Silo (Fahiny), Zay (Tsy eo ianao), Samoela (Hitsio f'iny).



Discographie sommaire :


HIRA NO FANATITRA (cassette, auto-production)

A -Tany vaovao - Fahazavana - Misasak'alimbe - Salamo faha23 - Telo izay iray

B - Fandresena - Fa toy izao - Mba fantatrao - Magy telo - Efa ho feno 2000 taona.


VOHITSARA ( cassette, studio MARS)

A - Volana - Rindrin'efatra - Kilonga - Ikopa - Raosy jamba

B - Vohitsara - Radio - Anatra - Tanin-dolo - Tehina


TAMBAVY (cassette et CD, studio MARS)

A " Tsindrimandry - Tambavy - Orana - Mozika - Mody masoandro

B - Fararano - Tsy kamo - Tsy ho ahy ianao - Marandrano - Oran'ny Ntaolo


BEST OF PARADE (cassette et CD)


BEST OF (CD studio MARS)

Volana - Tsindrimandry - Tambavy - Ikopa- Tanin-dolo - Tehina - Tsy kamo - Raosy jamba - Tsy ho ahy ianao


NAMAZA (2000 cassette, studio MARS).



Hardline



HardRock-Mg

Découvrez quelques archives d'acticles de presses sur le groupe Iraimbilanja en cliquant ici







 Liens Relatifs  
  • En savoir plus à propos de Presses consacrées au rock
  • Article de Handrix

    L'Article le plus lu à propos de Presses consacrées au rock :
  • ROCKIN IN MADAGASCAR

    Les dernières nouvelles à propos de Presses consacrées au rock :


      Page Spéciale pour impression  Envoyer cet Article à un ami 

  • "IRAIMBILANJA" | Se connecter / Créer un compte | 2 Commentaires
    Seuil

    Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

     
    Re: IRAIMBILANJA (Score obtenu : 1)
    par camouflage_assassin le Dimanche 22 janvier 2006 @ 19:26:02
    [ Informations sur l'auteur ]
     
    SUPER l'article
    j'espère qu'il y en aura d'autres comme ça sur tous les autres groupes :D
    [ Répondre ]





    [Accueil] - [Votre compte] - [Haut] - [ Précédente ] - [ Suivante ] - [ Fermer ] - [ Actualiser ] - [Contact]
    [Groupes malgaches] - [Forum] - [Download] - [Top 10] - [Galerie photos] - [Nouvel article] - [Radio HardRockMg] - [Recommandez le site]


    HardRock-Mg :: © Copyright 2005 :: Andry R.


    Tous nos Logos et Marques sont déposés. Aussi, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés