Hardrockmg.com - Portail du rock, hard rock et métal malagasy  
HardRock-Mg
ACCUEIL LOGIN RADIO HRMG FORUMS TELECHARGEMENT SOUMETTRE UN ARTICLE TOP 20
  Créer un compte Utilisateur 0 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.

Plusieurs vidéos via Dailymotion ont été ajoutés à la page CLIPS : Vangy (GOLGOTHA), Valahara (GOLGOTHA), Survivor (MARTU GASS), Fitaka (CANCER), Divorce (CANCER), Anatra (CANCER), Ho namanao (ATHENA), In Memoriam (ULTRA), Firaisan-kina (STORM), Tao an-tsekoly (STORM), Tantara (STORM), Fitia madio (STORM), Razoky (RHEG), Raozy (RHEG), Diavolana (RHEG), Mahasahisahy (RHEG), Angola (RHEG), Fitia kilalao (IARY), Ny fanantenako (IARY), Modia am'zay (IARY), Mpinamana (IARY), Eny (IARY), Tsy like intsony (IARY), Voafetra (IARY), Dila (APOST), Diso fiantefa (KIAKA), Izy roa kely (KIAKA), Maroaty (IRAIMBILANJA), Bekotro (IRAIMBILANJA), Tovolahy (TSELATRA), Testamenta (TSELATRA), Nandao ahy (MAGE4) ...

 Menu  



News Rock
Groupes malagasy
Clips malagasy

Radio HRMG

Galerie Photos
Téléchargement
Déposer vos articles
Liens Web
Forums
Derniers posts
Annuaire - Membres
Recommandez le site
Critiques
FAQ
Petites annonces
Top 10

Login
Se connecter

 Tafatafa (Chat)  
82.123.1.>Apost
82.123.1.>;-)
154.126..>Salu
41.77.20.>:-P
41.77.20.>saluuut!!!
197.158..>salu

Cliquez ici pour entrer

Il y a 0 personnes connectées.

 Forums Infos  
-:Hard FM, Pop rock (4)
-:Groupes malagasy de hard rock (34)
-:Live divers ... (21)
-:Soyons métal (26)
-:Musiciens malgaches ou étrangers. (12)
-:Vous êtes nouveaux ... (16)

 Les plus téléchargés  

 Ephémérides  
En ce jour...

1865
Le 13e amendement abolissant l'esclavage entre en vigueur aux Etats-Unis.

1944
Création du quotidien français "le Monde".

1956
Le Japon entre à l'ONU.

2005
le leader de la gauche Evo Morales remporte l'élection présidentielle en Bolivie

2008
Saint Gatien

 Recherche  

  Posté le Mardi 17 mai 2005 @ 05:58:49 par Handrix
Natolotr'i : Handrix
La scène rock malgache


Dekapy du groupe APOST

Paris - 16 mai 2005
Interview exclusive de Thierry DEKAPY, lead guitar du groupe APOST sur HardRock-Mg.


HardRock-Mg

Il est en France, quel plaisir de recueillir les propos de cet inconditionnel de J. Hendrix en la personne de Thierry (Dekapy) : lead guitar du groupe Apost, qui a gentiment accepté de répondre aux questions de HardRock-Mg.

ZIK : Excellent album, à écouter absolument ! Merci à Thierry.

APOST en clip : Dila - Ramalala

Evil

Galasam




Handrix - Salut Thierry, je te laisse te présenter…

Thierry - Salut à tous les internautes de HardRock-Mg. Je suis Ratsimbazafy Thierry , Dekapy pour les intimes. J’ ai la trentaine et j’étais guitariste dans plusieurs formations de la capitale mais on m’a surtout vu au sein de Green dont je suis le fondateur et Apost dont je me suis intégré en 1999. Je suis père de famille et la musique a toujours fait partie de mon univers.

Pochette de l’album Apostoly du groupe APOST


Handrix - Te connaissant depuis assez longtemps, tu es je pense l’un des musiciens les plus expérimentés du milieu rock malgache. Tu as officié dans plusieurs groupes locaux notamment Green, Exin, Red Metal, Apost sans parler des interventions ponctuelles dans d’autres groupes comme Kiaka! Tu as énormément d’albums à ton actif et chose essentielle : tu es toujours là alors que beaucoup tombent prématurément dans l’oubli, peux-tu nous en parler ?

Thierry - J’ ai commencé à faire partie d’un groupe à l’âge de treize ans et puis j’ai créé ma propre formation à l’âge de quinze ans,Green , dont les membres ne sont autres que mes cousins et j’ai commencé à composer à cette époque et ce , jusqu’à aujourd’hui. Je suis toujours là par amour de la musique et du rock en particulier tout simplement.

Handrix - Quel a été ton parcours pour en arriver là ?

Thierry - Mon parcours :

-1985 : bassiste du groupe Inox

-1987 : naissance du groupe Green , j’étais l’auteur compositeur principal jusqu’en 1998.

-1991-1995 : guitariste du groupe Red Metal.

-1996-1997 : guitariste du groupe Exin.

-1999-2004 : guitariste et compositeur au sein d’Apost.

Albums :

-avec Green : Atsimo sy avaratra

-avec Red metal : Calvary I , Calvary II

-avec Apost: Didy folo , Apostoly , Mistery

Les groupes avec qui j’ai collaboré:

- Kiaka

- Vatofant

- L.a Doudh

- Vaika


Handrix - Pas mal du tout !

Handrix - A propos d’Apost, comment vous définissez-vous ? Comment expliques-tu la notoriété récente d’Apost après tant d’année d’ existence et cet aspect éphémère du succès ?

Thierry - Apost , c’est beaucoup plus qu’un groupe , typiquement un Heavy metal band. On s’est jamais soucié de la célébrité , on a juste joué la musique que nous aimons : le heavy metal , c’est pour cela que le groupe a acquis une certaine notoriété auprès du public.

Et quand le morceau " dila " a explosé dans les hits parade , on a été un peu déboussolé de ce qu’on devait faire après. Mais bon , j’y ai vécu le plus beau moment de toute ma carrière musicale , j’ ai beaucoup investi pour ce groupe et même si je suis parti vivre à l’extérieur et malgré les rumeurs qui courent sur la départ d’Abasse , je dis haut et fort qu’ Apost reviendra un jour.


Handrix - C’est vrai qu’il y a cette rumeur qui court au sujet d’un éventuel clash du groupe Apost sinon un supposé départ d’Abasse, et ta venue en France ne fait que confirmer les choses ? Peux-tu nous apporter plus de précision ?

Thierry - Il n’y a jamais eu de clash au sein du groupe. Un groupe c’est comme une famille ,quelquefois il y a des désaccords mais il suffit d’une discussion pour mettre les choses au point. Avant mon départ j’ai tout simplement dit qu’il faut prendre un peu de recul car comme tout le monde le sait, la scène rock en général à Madagascar a été boudé par le public l’année dernière. Notre troisième album n’a pas pu bénéficié d’une bonne promotion , je ne sais pas pourquoi , j’ai dû partir rejoindre ma famille que j’ai pas vu depuis des mois. C’est peut être à cause de cela qu’Abasse a voulu suspendre l’activité du groupe , mais il n’y jamais eu question de séparation , ce sont les médias qui ont mal interprété.


Handrix - Comment s’est passée l’écriture du troisième album d’Apost ? dans quel état d’esprit étiez-vous au moment de l’enregistrer ?

Thierry - Le troisième album d’Apost , je crois que c’est le meilleur des trois. C’est très varié et il reflète à lui seul les expériences dont nous avons pu bénéficier durant toutes ces années. Y avaient beaucoup d’expérimentations, comme le mariage d’un rythme typiquement malgache avec le heavy. J’ai utilisé aussi beaucoup de synthé sur cet album pour donner un peu plus d’ambiance. Des chansons très lentes mais lourdes au niveau du son. Et enfin nous l’avons enregistré avec des matos spécialement conçu pour le heavy.
Dekapy à la guitare


Handrix - A mon humble avis et si je puis me permettre, il n’a pas eu la promotion qu’il méritait par rapport à l’effort et à la qualité fournis. Comment se fait-il qu’une telle oeuvre passe aussi inaperçue, du moins jusqu’à ce jour ?

Thierry - Pour la promo , je crois qu’il faut demander cela à Dosol car c’est Dosol qui a produit l’album. La sortie de l’album a été toujours retardée à cause de je ne sais quoi mais nous avons aussi une part de responsabilité sur ce fait car d’habitude les maisons de disque ne se soucie pas du planning d’un groupe, alors c’est au groupe de leur botter un peu le cul

C’est ce que nous n’avons pas fait et voilà le résultat. C’est un peu stressant après tant d’énergie investie en studio mais nous devons nous contenter de l’infrastructure et de l’organisation qui est en place.


Handrix - Espérons qu’il aura le succès qu’il mérite d’ici quelques temps ...

Handrix - Et à propos, quelle vision portes-tu sur la production musicale malgache actuelle notamment Dosol ?

Thierry - Apost a travaillé avec Dosol depuis 1999. C’est la seule maison de disque qui a été intéressé par le Hard rock à cette époque. Comme toute chose il y a le bon et le mauvais côté de travailler avec une maison de disque. Mais tout ce que je veux dire , c’est qu’il vaut mieux traiter avec que de s’auto produire car tout nos systèmes sont pourris au niveau de la promotion d’une oeuvre. Je crois que tu comprends où je veux en venir.


Handrix - Je crois que j’ai compris oui. D’après toi, après tant d’années d’expériences, penses-tu que l’on assiste à un changement ou à un renouvellement de public actuellement dans le milieu du rock ou pas du tout ?

Thierry - Le public se renouvelle tous les ans. C’est une bonne chose car forcément les groupes doivent évoluer s’ils veulent continuer leurs carrières.


Handrix - Dans ce cas de figure, que penses-tu de la scène rock actuelle, ton bilan ?

Thierry - Je sais pas ce qui va se passer pour cette année mais en tout cas l’année dernière , c’était catastrophique. C’est la faute à qui ? je ne sais pas mais en tout cas , les médias en a une grande responsabilité. Je tiens pas à critiquer qui que ce soit mais seulement avec le fait qu’on ne diffuse que les ballades , là...


Handrix - On va désormais parler de toi, à quoi ressemblerait le travail quotidien de " Dekapy " en tant que guitariste ?

Thierry - A l’âge de 17 ans, j’avais eu " la rage de vaincre ". Etre le meilleur guitariste , on a tous rêvé à cela. Je branche ma guitare à 9h du matin , je mange à midi trente , je reprends à 14h pour ne finir qu’à 18h.C’étais mon quotidien à cette époque. Cela a duré 2 ans au maximum mais maintenant c’est autre chose, une demi heure me suffit pour m’exercer. Etre le meilleur ne m’intéresse plus, je veux juste peaufiner mon style et être moi-même.


Handrix - Combien de temps te prend la préparation d’un album rock en terme de travail de préparation et quel album t’a posé le plus de problèmes ?

Thierry - Quand on écrit un album , il n’y a pas de durée prédéterminée. Même pour le temps passé en studio. Personnellement, je mets beaucoup plus de temps pour chercher le son que pour enregistrer. Mais l’album qui m’ a posé le plus de problème , c’est Apostoly. Il y a beaucoup d’overdubb sur cet album. Sur le morceau Apostoly , y avaient 6 pistes de guitare.

L’album le plus facile, c’était Calvary I , avec Red metal. Une heure et j’ai bouclé toutes mes parties de guitare.


Handrix - En fait, concrètement quels sont tes objectifs actuels, tes projets musicaux ? Par rapport à tes expériences, serais-tu tenté d’enseigner la guitare à terme? Pour toi quelles compétences sinon bagages faut-il avoir pour pouvoir enseigner ?

Thierry - Pour le moment , j’ai pas de projets concrets. Je commence une nouvelle vie. Mais je crois que je vais axer mon avenir musical sur l’enseignement. D’ailleurs, c’est ce que je fais en ce moment même.

Enseigner a toujours été dans ma tête depuis longtemps car quand tu enseignes, tu apprends en même temps. C’est une sorte de challenge. Question compétences ou bagages, je crois que c’est la façon de communiquer la méthode qui est la plus importante.

J’ai commencé à enseigner en 2002 à Madagascar. Il faudra demander à mes élèves s’ils ont bien reçu mon enseignement ou pas.


Handrix - A propos, peut-on vivre de sa musique qui plus est rock à Madagascar ?

Thierry - Là , je suis catégorique : non. Mais si vous voulez vivre de votre musique, optez pour d’autre style plus sain et plus commercial comme beaucoup d’autres groupes le font.


Handrix - A présent, je m’adresse plus au guitariste que tu es : selon toi, de quelle manière la musique te permet-elle de t’exprimer ?

Thierry - Premièrement, la musique évacue mon stress. Après, comme je suis de nature timide, je peux bien exprimer mes sentiments à travers mes compositions ou mes solos de guitare.


Le groupe APOST au complet : Jojo, Abasse, Dessa, Dekapy

Handrix - Aussi, je crois déjà connaître la réponse mais toutefois, est-il utile de te la demander pour les fans : quelles sont tes références sinon influences musicales ?

Thierry - Sans hésitation, je suis beaucoup influencé par le style d’Hendrix. Mais sur les compos, j’ai toujours un faible pour Ritchie Blackmore du temps de Deep purple ou de Raimbow. Après j’ai découvert Malmsteen et consorts qui ne sont que les continuités de ce que Hendrix et Blackmore ont déjà fait. Bref, les trucs des années 80.


Handrix - Cool, et as-tu des thèmes qui te tiennent à coeur quand tu composes ?

Thierry - Quand j’étais adolescent , j’étais fasciné par l’amour de toute les formes : flirt, amour de Dieu, l’amitié. Mais quand j’ai rejoint Apost je n’ai plus écrit une seule ligne, je me suis consacré à l’instrumental et à l’arrangement. Dessa et Abasse sont trop forts sur ce point.


Handrix - Comment ont évolué tes textes et ta façon de composer ?

Thierry - Ma façon de composer n’ a pas changé. Je conçois la mélodie dans ma tête, je prends la guitare et voilà. La mélodie peut surgir où que je sois.


Handrix - Qu’est ce qui te pousse à cette constance dans tes compositions ?

Thierry - Quand on est artiste, on se demande pas comment ou pourquoi on a pu composer. Cela dépend des circonstances ou des faits qui se sont produits sur ta vie ou sur les autres.


Handrix - Quand tu composes, est-ce qu’il t’arrive de chercher à faire un tube pour la radio, histoire de te chambrer un peu ?

Thierry - Il n’y a rien de plus facile qu’à écouter une chanson à trois accords. Alors si on veut faire un tube, il faut avoir la bonne combinaison d’accord. Mais bon , pour moi mon but ce n’est pas de jouer pour les autres. J’aime bien jouer Ma musique , après, c’est à chacun d’aimer ou de détester ce que je fais mais en tout cas, moi, j’avais eu un grand plaisir de pouvoir m’exprimer.


Handrix - Quelles expériences t’apporte le fait de jouer dans autant de groupes et donc avec autant de musiciens différents à part l’aventure humaine ?

Thierry - Jouer avec pleins de gens c’est toujours bénéfique pour un musicien. L’expérience et surtout la définition de son style.


Handrix - Quel est l’album qui a représenté un tournant dans l’histoire de Dekapy ? Quel est ton guitariste favori ?

Thierry - Mon album fétiche reste toujours " On stage " de Raimbow, sorti en 1978 avec Ronnie J. Dio au vocal. Cet album , je l’ai mis en boucle quand j’avais 14 ans à la fin j’ai su jouer tous les passages par coeur. C’est cet album qui m’a incité à devenir guitariste car à mes débuts j’étais toujours bassiste.


Handrix - Quels sont tes coups de coeur du moment (écoutes)?

Thierry - Mes coups de coeur du moment :

- Chris Impelliterri : screaming symphony

- Whitesnake : 1987

- The police : best of

- Blackmore’s night : shadows of the moon


Handrix - Excellent !

Sinon, tu as parcouru un long chemin depuis tes débuts, Tu as eu la possibilité d’aborder une carrière en groupe avec ceux précités, qu’attends-tu désormais de ta musique ? Une carrière en solo serait-elle envisageable ?

Thierry - De ma musique, je n’attends plus rien de spécial. J’ai joué au sein d’un groupe culte, si on peut dire, je veux partager mes expériences avec d’autres musiciens, même les débutants et ce qui me tient le plus à coeur, c’est de réaliser un album solo instrumental, pas seulement du hard ou heavy mais avec toutes les styles de musique existants. Je veux enregistrer un album solo mais pas mener une carrière en solo.


Handrix - Techniquement parlant, que penses-tu de l’impact de l’instrument en l’occurrence la guitare sur l’évolution des riffs chez un guitariste (évolution du son), quelles sont tes préférences en terme de marque ?

Thierry - Avec l’évolution de la technologie, la guitare n’est pas en reste. Mais c’est Jimi Hendrix qui a révolutionné cet instrument. Le reste, c’est une question de logique.


Handrix - Bref, serait-il possible d’avoir quelques explications sur ton jeu ? technique ? mélodique ?

Thierry - Mon jeu est très simple. Un guitariste moyen peut y arriver. Je suis plutôt mélodique avec un tout petit peu de technique. Si vous écoutez Blackmore, vous saurez comment je joue.


Handrix - Au fait, as-tu appris des standards pour jouer ? Sinon que travailles-tu, des morceaux, gammes, doigtés différents ?

Thierry - Oui les standards ont toujours fait partie de mon répertoire. Hendrix, deep purple, led zep, Beatles,van halen, Judas priest... j’aimerai bien un jour jouer avec un groupe de reprise.

Les doigtés, je me suis toujours débrouillé tout seul et même chose pour les gammes. C’est bien plus tard que j’ai su tous les noms de gammes et la théorie de la musique. J’étais toujours autodidacte et personne n’a voulu m’apprendre car je suis gaucher. Heureusement je m’en suis sorti tout seul.


Handrix - Cool ! Et que penses-tu de la technique d’aller-retour qui serait a priori basique et que pourtant, bien des guitaristes minimisent ?

Thierry - Je crois qu’on ne peut pas jouer correctement sans l’aller-retour. Mais bon chacun a son habitude.


Handrix - J’observe que de nombreux grands musiciens trouvent que les musiques " tristes " les touchent davantage, est-ce ton cas ? Et comment perçois-tu la musique un peu plus sombre d’autres groupes ?

Thierry - Pour mon cas, je n’écoute que des musiques gaies.

Et pour moi, la musique c’est pour se distraire, pour oublier les soucis, pas pour se plonger dans le désespoir ou dans le noirceur. Bon chacun a son goût mais je suis quelqu’un de très positif dans la vie.


Handrix - C’est clair, chacun a sa propre perception de la musique. Justement, entre les amateurs de mélodies ou de riffs bien gras, de vitesse, ça rend les débats des fois difficiles à Madagascar, entre les softs et les hard, pour toi est-ce si important à l’heure ou le rock va si mal ?

Thierry - Pour moi ce n’est pas une question de vitesse ou de lourdeur ou de je ne sais quoi. L’important c’est que t’arrives à jouer ce que tu ressens et ce que tu aimes. Je respecte ce que fait Ambondrona ou Samar. Ce sont des styles différents mais laissons-les jouer ce qu’ils veulent. Pas la peine d’en faire un sujet de polémique sur les forums ou les médias.

Handrix - Tant que j’y pense, quels sont tes matos actuels ?

Thierry - Actuellement, je joue sur un Ibanez RGX 570, le fameux Zoom 505 avec un Wha wha Cry baby, le tout amplifié en stéréo, sur deux têtes Marshall JTM 45 et Superlead vintage. Les corps ,ce sont des JCM Slash.


Handrix - Une question que j’ai déjà posé à Nini de Kiaka, à l’ère du net à Dago, quelle est ta position sur le téléchargement ?

Thierry - Pour le téléchargement, je sais pas quoi dire. Mais bon, tu télécharges ce que tu aimes pas quelque chose que tu n’aimes pas. Pour le groupe Apost personnellement, nous ne sommes pas contre si la personne est un fan du groupe, par contre ceux qui font de l’argent derrière nos dos, là nous ne serions pas d’accord. Mais bon c’est un débat qui ne finira jamais. J’ai juste donné mon point de vue.


Handrix - Pour terminer, je vous ai vu en concert il y a longtemps de cela au cinéma Rex, c’était avec Green, très bon concert, quel regard portes-tu sur l’époque Green ?

Thierry - Green ,c’est un peu mon fils. J’ai grandi avec. J’ai gardé un très bon souvenir de ce groupe. Je suis parti de mon plein gré car j’avais eu d’autres ambitions mais je suis toujours en bon terme avec les autres membres. Dernièrement, ils ont fait une nouvelle version du morceau " atsimo sy avaratra " et ils m’ont invité à jouer le solo dans la dernière partie.


Handrix - Quelle question aurais-tu aimé que je te pose ?

Thierry - Je crois que j’ai tout dit, je remercie HardRock-Mg de m’avoir interviewé. S’il y quelqu’un qui veut communiquer avec moi mon mail c’est : dekapy@yahoo.fr.

Rock will never die !!!!


Handrix - Et comment ... !

Handrix - Le plaisir est pour moi, un grand merci à Dekapy pour sa disponibilité et son amabilité.

Ce fût un vrai plaisir d’avoir mené cette interview et un petit salut au groupe Apost.


Handrix

HardRock-Mg

Découvrez quelques articles de presses sur Apost en archives en cliquant ici






 Liens Relatifs  
  • En savoir plus à propos de La scène rock malgache
  • Article de Handrix

    L'Article le plus lu à propos de La scène rock malgache :
  • Dominique RABARAONA sur HardRock-Mg

    Les dernières nouvelles à propos de La scène rock malgache :


      Page Spéciale pour impression  Envoyer cet Article à un ami 

  • "DEKAPY" | Se connecter / Créer un compte | 8 Commentaires
    Seuil

    Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

     
    Re: DEKAPY, lead guitar du groupe APOST sur Hardrockmg (Score obtenu : 1)
    par zanatany le Jeudi 19 mai 2005 @ 00:31:07
    [ Informations sur l'auteur ]
     
    Mahafinaritra e, dia aiza moa izany no tokony hanontany raha mba te hianatra guitare amin'i Dekapy ?
    [ Répondre ]


     
    Re: DEKAPY, lead guitar du groupe APOST sur Hardrockmg (Score obtenu : 1)
    par pupuce le Vendredi 20 mai 2005 @ 20:54:39
    [ Informations sur l'auteur ]
     
    Tena mangingina ve izany ny rock any amin'ny tanà na any ?
    [ Répondre ]


     
    Re: DEKAPY, lead guitar du groupe APOST sur Hardrockmg (Score obtenu : 0)
    par Anonyme le Jeudi 26 mai 2005 @ 00:05:55
     
    Tsara lesy ilay Mistery @ ankapobeny, raha ireo mandeha @ radio ireo. Tsara lavitra noho ilay Didy folo satria mba mivoaka tsara ny son gitara sy batterie, mba tena hard rock kokoa. Zay angamba vao hita ny son araka ilay interview.
    [ Répondre ]


     
    Re: DEKAPY, lead guitar du groupe APOST sur Hardrockmg (Score obtenu : 0)
    par Anonyme le Vendredi 03 juin 2005 @ 00:39:51
     
    Tsara dia tsara ilay vazo @ album Mistery mandeha eo @ radio hardrockmg nefa raha mba misy clip na iray aza ahafantaranay ny Apost dia isaorana azy be dia be, toy ireo clips Kiaka sy Tselatra ireo, merci ra-Dekapy, ohatra hoe apokalipsa e.
    [ Répondre ]





    [Accueil] - [Votre compte] - [Haut] - [ Précédente ] - [ Suivante ] - [ Fermer ] - [ Actualiser ] - [Contact]
    [Groupes malgaches] - [Forum] - [Download] - [Top 10] - [Galerie photos] - [Nouvel article] - [Radio HardRockMg] - [Recommandez le site]


    HardRock-Mg :: © Copyright 2005 :: Andry R.


    Tous nos Logos et Marques sont déposés. Aussi, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés