Hardrockmg.com - Portail du rock, hard rock et métal malagasy  
HardRock-Mg
ACCUEIL LOGIN RADIO HRMG FORUMS TELECHARGEMENT SOUMETTRE UN ARTICLE TOP 20
  Créer un compte Utilisateur 0 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.

Plusieurs vidéos via Dailymotion ont été ajoutés à la page CLIPS : Vangy (GOLGOTHA), Valahara (GOLGOTHA), Survivor (MARTU GASS), Fitaka (CANCER), Divorce (CANCER), Anatra (CANCER), Ho namanao (ATHENA), In Memoriam (ULTRA), Firaisan-kina (STORM), Tao an-tsekoly (STORM), Tantara (STORM), Fitia madio (STORM), Razoky (RHEG), Raozy (RHEG), Diavolana (RHEG), Mahasahisahy (RHEG), Angola (RHEG), Fitia kilalao (IARY), Ny fanantenako (IARY), Modia am'zay (IARY), Mpinamana (IARY), Eny (IARY), Tsy like intsony (IARY), Voafetra (IARY), Dila (APOST), Diso fiantefa (KIAKA), Izy roa kely (KIAKA), Maroaty (IRAIMBILANJA), Bekotro (IRAIMBILANJA), Tovolahy (TSELATRA), Testamenta (TSELATRA), Nandao ahy (MAGE4) ...

 Menu  



News Rock
Groupes malagasy
Clips malagasy

Radio HRMG

Galerie Photos
Téléchargement
Déposer vos articles
Liens Web
Forums
Derniers posts
Annuaire - Membres
Recommandez le site
Critiques
FAQ
Petites annonces
Top 10

Login
Se connecter

 Tafatafa (Chat)  
82.123.1.>Apost
82.123.1.>;-)
154.126..>Salu
41.77.20.>:-P
41.77.20.>saluuut!!!
197.158..>salu

Cliquez ici pour entrer

Il y a 0 personnes connectées.

 Forums Infos  
-:Hard FM, Pop rock (4)
-:Groupes malagasy de hard rock (34)
-:Live divers ... (21)
-:Soyons métal (26)
-:Musiciens malgaches ou étrangers. (12)
-:Vous êtes nouveaux ... (16)

 Les plus téléchargés  

 Ephémérides  
En ce jour...

1865
Le 13e amendement abolissant l'esclavage entre en vigueur aux Etats-Unis.

1944
Création du quotidien français "le Monde".

1956
Le Japon entre à l'ONU.

2005
le leader de la gauche Evo Morales remporte l'élection présidentielle en Bolivie

2008
Saint Gatien

 Recherche  

  Posté le Samedi 01 décembre 2007 @ 19:21:57 par Handrix
Natolotr'i : Handrix
Presses consacrées au rock

Interview exclusive d'un guitariste hors pair en la personne de DALESY, auteur compositeur et lead guitar du groupe MILISIAAH sur HardRock-Mg


Dalesy a révolutionné le monde guitaristique rock malgache par sa dextérité technique, son ouverture d’esprit, sa lucidité. Il fait rapidement figure d'exemple pour de nombreux guitaristes malgaches de hard rock grâce à son grand professionnalisme.

A travers cette interview orientée technique, Dalesy livre un récit passionnant, positif et apporte un nouveau regard sur le milieu metal malgache qui, sans lui serait quelque peu à la recherche d’une grandeur perdue...


Political crime


Document sans nom






Political crime

Dalesy s'est surtout révélé et s'est fait remarqué dans Kazar à une époque où à mon humble avis, le milieu guitaristique rock malgache était en stand by techniquement. Par ses prestations, il a apporté ce nouveau souffle qui a donné envie à beaucoup de guitaristes d'aller plus loin dans leur recherche . pour la perfection de leurs arts. En effet il a mis la barre très haut.

Indéniablement, son apport était bénéfique à bon nombre de guitaristes malgaches de hard rock et tout simplement au hard rock malgache. Plusieurs de ses compos sont très thrash, souvent empreintes de mélodie dans la pure tradition metal, beaucoup ont été des succès.

Ayant eu la chance de côtoyer Dalesy depuis ses débuts au sein de Milisiaah, époque à laquelle on s'amusait à interpréter, de mémoire, des morceaux de « Kill 'em all, Ride the lightning ou . And justice for all » de Metallica, j'avais constaté que déjà à l'époque malgré son jeune âge, il était d'une maturité impressionnante dans ses jeux et en sonorité. Deux compos de l'époque du groupe que j'écoutais aisément en témoignent, bien construites et parfaitement harmonisées en l'occurrence « Afom-pitiavana » et « Ianao irery ». Cette dernière fut par ailleurs reprise quelques années plus tard par le groupe Green.


C'est donc avec un réel plaisir que je reçois Dalesy sur HardRockMg.


Découvrez sa biographie :

1984 : Année où il reçoit sa première guitare sèche

1985 : ACDC, Scorpions, Def leppard seraient ses premières cassettes de hard rock

1986 : Dalesy découvre Metallica et Iron Maiden, et assiste au premier concert gasy qui fut celui de Kazar et Lokomotiva à La sainte Famille Mahamasina

1987 : Création d'un groupe du nom de Megaton avec Jo à la Basse et aux chants, Radidy à la Batterie, lui même à la guitare « obligé d'apprendre les improvisations . lol », s'en suivirent alors les premières répétitions dans différents studios de la capitale.

1988 : Enregistrement de trois titres en studio : "Ady", "Ianao irery", "Afom-pitiavana". Ce qui sera alors sa première expérience en prise de son, « . la honte, on se sent vraiment nul !!! » dixit Dalesy lol.

1989 : Création de Milisiaah, Jacquot au micro et Manitra à la guitare leur ont rejoint. Le groupe crée alors des titres très fortement influencés par l'écoute de l'époque : Europe, Tokyo Blade, Metallica, Dio.

D'emblée, le groupe participe à un « Concours de nouveaux groupes rock » au CMESS Betongolo, organisé par Iraimbilanja et Kiaka, « .nous n'étions pas passé au deuxième tour, mais bien contents d'avoir participé et d'avoir fait l'objet d'un article dans Midi Madagasikara ».


1990-1991 :

- Concert au Rasalama avec différents groupes dont Volkano et Exin

- Concert à l'Amphithéâtre Ampefiloha avec Red Metal

- Concert au stade de Mahamasina

1992 : Départ de Jo, le groupe s'est disloqué. Dalesy participe alors à divers concerts en tant que temporaire dans Lokom et Green.

1993 : Il intègre le groupe EXIN avec Radom, Ballou, Rajames et Jacquot.

En parallèle, on assiste à la reformation de Milisiaah avec Radidy qui s'est reconverti à la basse, Pouna à la batterie (très prometteur!!!). Plusieurs titres plus thrash virent alors le jour, tel le fameux Deadly Weapon, l'excellent Slave of Misery, Political Crime, Third Reich, ...

1994 : Dalesy rejoint Kazar avec Radom et Lallah

1995-1996 : Il est toujours dans Kazar mais son départ pour Mayotte est imminent.

On assiste à une savante coopération entre Dalesy et le groupe Ragasy.

1997 : Départ pour Mayotte.

Influences metal : Slayer, Metallica, Pantera

Influences lead guitarists : Kirk Hammett, Dimebag Darrell, Joe Satriani, Kerry King, Paul Gilbert

Occupations actuelles : « mise en boite de mes anciens titres jamais enregistrés avec mon home studio. »

« Rappelons que ce qui va suivre est une interview certe technique, mais sans prétention aucune. Tant mieux toutefois si elle permet implicitement ou non d'inspirer nos jeunes ou moins jeunes guitaristes qui débutent, ou tout simplement ceux qui se sentiront concernés, à la recherche de leurs voies. »


Handrix - Salut Dalesy et bienvenue sur HRMG. Est-ce utile de rappeler ton style de prédiléction aux internautes ?

Dalesy - Le metal. En terme de riff, rythmique et sonorités, je préfère le métal "propre", c'est à dire du gros son propre, les riffs pas trop simples. En improvisation, j'aime bien les solos qui accrochent mélodiquement avec quelques "fougues".

Handrix - A propos et d'entrée, pour ceux qui débutent, selon toi, quelles sont les bases pour démarrer ? Est-ce important de connaître les blanche et noire, la croche, le triolet, la signature rythmique, la notion de tonalité d'une mélodie etc, ou bien attaquer d'emblée les interprétations de leurs morceaux préférés ?

Dalesy - Comme toutes les passions, il faut avoir la volonté d'apprendre, et si on veut aller plus loin, il faut se dépasser en permanence.

Nous avons la réputation d'avoir de "bonnes oreilles" et le sens du rythme, il est naturel pour nous de jouer d'abord, dès fois sans même comprendre ce qu'on fait.

Ensuite, le besoin d'apprendre les notes vient tout seul quand on a un blocage ou une saturation à un moment donné.

A mon avis, cette démarche permet d'être moins conventionnel et de développer un style particulier.


Handrix - D'ac. Pour quelqu'un qui rêve de comprendre le rock, notamment la construction des accords ou les gammes, selon toi, quelle est la bonne méthode pour bien progresser, cours théorique, technique d'improvisation, ou travailler en solo pour créer des mélodies qui accrocheraient un public lol ?

Dalesy - Je ne suis pas très théorique, mais le reste va ensemble. Il faut aussi écouter beaucoup de styles, car souvent on y trouve de bonnes constructions d'accords et d'improvisations.


Handrix - Etant connu que la plupart des guitaristes de rock malgaches sont autodidactes, d'après toi, est-ce utile de savoir lire les notes que ce soit en portée ou en tablature ?

Est-ce la peine de saisir l'intérêt de la lecture en solfège par rapport à la tablature ?

Dalesy - Au moins en tablature car c'est une méthode très pratique et très réaliste permettant d'avancer très vite. Néanmoins, il faut savoir lire et maîtriser les durées des notes . et le solfège comble ces lacunes.


Handrix - Le cas échéant, dans quel ordre apprendre la théorie ?

Dalesy - Le solfège permet d'avoir les bases, que l'on peut utiliser pour lire les tablatures, et c'est une notation plus universelle je crois.


Les tablatures sont une transposition du solfège sur une manche de guitare, avec en prime, l'illustration des techniques utilisées comme le slide, hammer, pull off, ...

Handrix - Plus précisément, comment travailler une gamme, on va dire majeure, à partir d'exercices standard ? Comment créer ses propres exercices ?

Dalesy - Il faut composer toutes les combinaisons possibles des notes de la gamme, il faut par exemple les assembler par groupe de trois ou quatre notes.

Cela permet à la fois aux doigts de la main et au cerveau de s'exercer pour "fixer" l'image de la gamme sur la manche.


Handrix - D'après toi, y a-t-il nécessité d'insister sur la technique de l'aller-retour par exemple ?

Dalesy - aussi ! . pour travailler le tempo.


Handrix - Ok ! En restant sur ce travail perso d'une gamme, j'ai observé que la maîtrise de la technique de la main droite (pour un droitier) notamment grâce à une bonne attaque en pincée ou buttée au médiator, fournit un bon rendement en terme de qualité sonore. Pourtant, bon nombre de guitaristes ne se concentrent que sur leurs mains gauches. Comment vois-tu les choses ?

Dalesy - Je dirais que c'est un réflexe . la main droite est plus facile à maîtriser pour les droitiers, c'est pour cela qu'on se focalise plutôt sur la main gauche. En outre, c'est la main gauche qui donne les notes, donc, quand on débute, on a intérêt à la maîtriser.

Et puis c'est impressionnant de voir les autres guitaristes avec leurs fulgurantes descentes de manche. Mais un bon guitariste maîtrise forcément les techniques de la main droite ne serait-ce que pour produire des harmoniques.


Handrix - Puis je pense en l'occurrence que pour un résultat probant, le débutant ou le moins débutant aura besoin de travailler différentes valeurs rythmiques sur une gamme : triple croches, double croches, triolet, quintolet, sextolet, etc. Et peut-être combiner ces différentes valeurs rythmiques dans son jeu? Qu'est-ce que t'en penses ?

Dalesy - C'est ce qu'on entend dans n'importe quelle improvisation il me semble . On pense d'abord à la combinaison puis essayer de la jouer, l'exercice est très intéressant dans le sens où c'est le cerveau qui commande les doigts et non l'inverse !!!


Handrix - Pour en revenir à l'aller-retour qui rappelons-le est en quelque sorte une technique rythmique de la main droite consistant à jouer une ou plusieurs cordes dans un sens alterné et dans un mouvement ascendant ou descendant., que penses-tu du sweeping où au contraire, on balaie toutes les cordes dans le même sens, dans un solo par exemple ?

Dalesy - Le résultat du sweeping est très impressionnant, mais nécessite une très bonne maîtrise des cordes. La beauté de la technique ne doit pas être gâchée par une corde non étouffée ou qui n'est pas bien appuyée... bref de la maîtrise pure et dure !!


Handrix - Exact. Au fait, de quels guitaristes aimes-tu le plus jouer les styles ?

Dalesy - Satriani pour sa maîtrise totale et ses mélodies, Dimebag Darrell pour ses folies, Kerry King pour son jeu de vibrato, et Kirk Hammett, Paul Gilbert.

Il y a aussi le guitariste de Toto, Steve Lukather puis Eric Johnson.

Handrix - Excellents. A propos, quel est selon toi, le travail quotidien d'un guitariste de rock idéalement ?

Dalesy - Si j'étais pro, idéalement c'est de s'entraîner et écouter.et boire de la bière!! Non je rigole !


Handrix - He he lol. Parlons composition à présent veux-tu, pour une création, quelle est donc ta méthode en terme de structure, d'harmonisation, mélodie, riff ? Utilises-tu des grilles ou c'est plus à l'oreille? Après tout, c'est le résultat qui compte ! Aurais-tu des conseils à passer à nos jeunes guitaristes ?

Dalesy - Le riff et le rythmique associés sortent en premier. Le reste c'est un peu le mix de la grille et des oreilles !!

Ecrire la structure des morceaux qu'on joue est très intéressant, cela permet d'avoir une autre "vue" de la composition et cela donne de nombreuses autres possibilités. Il m'est arrivé de m'apercevoir que je n'ai pas mis de break rythmique dans un morceau qui dure plus de 5mn, il a fallu ensuite "casser" cette monotonie par un changement de rythme ou une petite mélodie planante.


Handrix - Ok. Y auraient-elles des gammes que tu exploiterais le plus dans tes jeux, allant par exemple de la gamme majeure à la gamme mineure harmonique, ou joues-tu tout simplement au feeling. ?

Dalesy - J'aime bien changer de gamme et/ou de mode dans mes improvisations, cela donne une autre "couleur" à l'ensemble et cela met en valeur ton jeu.


Handrix - Bien vu. Euh, à l'heure ou le sweeping, le tapping ou les sauts de cordes sont à la mode, que penses-tu du blues sur 3 accords, de la gamme pentatonique en blues où le bend est rigoureusement suffisant plus que toute autre technique ?

Dalesy - J'adore le blues. On peut sortir ce qu'on a vraiment dans le coeur sans avoir recours aux techniques, c'est plus "sincère" je dirais.


Handrix - Exact. Mais justement, est-ce la peine pour un thrasher qui débute de comprendre la construction de la gamme pentatonique et notamment le lien entre la gamme pentatonique mineure et celle majeure par exemple ?

Dalesy - La pentatonique, ça marche avec n'importe quoi, et puis c'est toujours moins de notes à apprendre !!!

Seulement, la pentatonique sonne plus "rock". Cela ne conviendrait peut être pas toujours à un thrash des plus hargneux !


Handrix - J'y pense, consacres-tu du temps pour des recherches de nouvelles sonorités ? Que penses-tu du numérique par rapport à l'analogique ?

Dalesy - En ce moment, je cherche surtout les nouvelles sonorités, ça prend du temps !

Quant au numérique vs analogique, je trouve que l'analogique est de rigueur pour certains effets distos et equaliseur par exemple, car le son ne perd pas sa "chaleur".

En revanche, pour les autres comme le reverb, le delay, les chorus, etc . mieux vaut utiliser les numériques pour plus de précision.

Donc pour moi, c'est l'ensemble des deux.


Handrix - Suis d'ac. Beaucoup de guitaristes connus et modèles ont fait des Ecoles toutes autant prestigieuses, notamment Steve Vai, Paul Gilbert, John Petrucci, Stefane Forte, .

Alors que des guitaristes malgaches se posent encore la question de savoir : pourquoi lire le solfège ? Quelle est ta position là-dessus ?

Dalesy - C'est par manque de patience à mon avis. C'est bien de pouvoir jouer sans avoir appris le solfège. Mais c'est mieux d'avoir les deux. Personnellement, je ne connais pas le solfège, et ce n'est pas faute d'avoir essayé !!

Par contre j'ai lu beaucoup de bouquins pour comprendre par exemple comment on construit un accord, les fondements quoi !


Handrix - Ok ! La gamme mineure et la gamme majeure : t'es plus majeure ou plutôt mineure naturelle ?

Dalesy - Mineure naturelle, cela colle plus à la musique qu'on fait : on peut en ressortir plus d'ambiance que la gamme majeure, qui donne souvent une ambiance joyeuse.


Handrix - Ce qui n'est pas faux lol. Au fait quelle est ta méthode de travail ?

Dalesy - Je commence par jouer quelques morceaux, ensuite je fais des exercices de doigtés et de coup de médiator justement. J'essaie de travailler une phrasée que je répète jusqu'au stade où je la joue naturellement.je recommence avec une autre phrasée.ainsi de suite et j'assemble le tout dès que l'ensemble fait 4 ou 8 mesures.

Il m'arrive de serrer mes doigts de la main gauche avec un élastique afin de leur donner plus de force et de précision. Quant à la main droite, j'insiste surtout sur les combinaisons qui me posent des problèmes jusqu'à ce que je trouve une solution alternative ou que je maîtrise.


Handrix - Kotrana be lol. A propos, quels matériels utilises-tu en ce moment ? Tes futures acquisitions ?

Dalesy - J'ai une guitare Stagg, pas d'ampli, un Korg AX300, des moniteurs actifs BEHRINGER. Je rajouterai un ampli Marshall et un Boss GT6 pour remplacer mon Korg bientôt. Mon rêve est de remplacer mon Stagg par une BcRich Warlock Platinum.


Handrix - Cool. Et tes écoutes du moment ?

Dalesy - Pas très récentes mais bon, Metallica, Slayer, Pantera .

Le bon metal, c'est du metal pur !

Handrix - A qui le dis-tu lol. S'agissant de metal, peux-tu aborder ou résumer ton style et ton phrasé sur une rythmique dans le style metal progressif ou power metal par exemple ?

Dalesy - Sur ces styles, mes riffs sont généralement rythmiques, et alternés avec des mélodies sur les 2 ou 3 dernières cordes graves pour compliquer un peu la chose ! De temps en temps, casser ce rythme trop "carré" par des breaks, avec la complicité du batteur par exemple.

En improvisation, j'introduis ou finalise toujours par quelque chose de mélodique, et au milieu j'essaie de développer différents jeux.


Handrix - Serais-tu prêt à donner des cours à ceux qui t'en expriment le besoin ou y a-t-il un bémol à cela ?

Dalesy - Des cours, non car je ne suis pas très pédagogue. Par contre coacher ou conseiller quelqu'un, oui, sans prétention aucune.


Handrix - Mais c'est cool. Tes actualités présentes et futures ?

Dalesy - Je suis en train d'enregistrer les titres de Milisiaah de l'époque dans mon (très petit) home studio. Ca me ferait très plaisir de les faire écouter sur HRMG.


Handrix - Le plaisir est pour moi. Euh, question philosophique lol, selon toi quelle est la place de la guitare à Madagascar ?

Dalesy - Etant donné la déforestation de notre île, on est obligé maintenant d'importer des guitares en plastique, et des cordes en pâtes jaunes de Chine! Non manala aho !!


Handrix - Lol, il est clair que là, c'est même bibliquement philosophique. Quel est alors son avenir ?

Dalesy - Manako va détrôner Ibanez et même Les Paul bientôt !!

Handrix - Lol. Revenons à nos moutons, on observe de plus en plus de guitaristes qui émergent, cet engouement pour le rock signifie-t-il réussite ?

Dalesy - Avec le rock, un guitariste peut se mettre en valeur de manière beaucoup plus évidente qu'avec les autres styles. Il y a aussi le fait qu'en terme d'équipement, on en trouve beaucoup plus facilement à Madagascar aujourd'hui qu'il y a 10 ans.

Il y a beaucoup de volonté de bien faire, et si ce n'est pas encore une réussite, ça le sera très bientôt en travaillant l'image du rock, il faut aussi éduquer le public pour qu'il soit plus réceptif et casser un éventuel préjugé.


Handrix - D'après toi, doit-il y avoir une véritable concurrence saine entre guitaristes dans le milieu pour une vraie valeur ajoutée ou au contraire la collaboration est plus à privilégier comme celle pratiquée jadis par certains anciens ?

Dalesy - La concurrence saine permet d'évoluer plus rapidement en acceptant les (auto) critiques. La collaboration l'est moins, mais sert à nouer des liens, échanger des expériences, et utile dans certaines circonstances dans la mesure où chacun est sincère.


Handrix - Que penses-tu de la position actuelle du rock malgache vis-à-vis des médias ? Selon toi, quel devrait être le rôle du ministère de la culture ?

Dalesy - Il me semble que plusieurs stations radio font régulièrement des programmes rock dans la capitale, idem à la télévision. On a déjà une chance de se faire entendre par le public, à nous maintenant de prouver qu'on est capables de séduire.

Le ministère de la culture peut créer une cellule pour coacher par exemple les groupes les plus prometteurs, les guider à améliorer leur qualité de musicien, soigner la qualité de leurs ouvres, les préparer à séduire un nouveau public, . bref un atelier où les musiciens sérieux et motivés peuvent espérer sortir quelque chose de génial et inattendu.


Handrix - Je mets un OUI car il y a tellement à faire de part et d'autre, à bon entendeur. D'après toi, les oeuvres guitaristiques de rock ou hard rock malgaches, parfois chantées en malgaches, peuvent-elles être reconnues sur le plan international, comme notamment celles de DGary ou de Solo Razaf dans leurs styles respectifs par exemple ?

Dalesy - Il faut vraiment être doué pour imposer sa propre langue sur le plan international. La plupart du public n'est pas connaisseur, ils ne sont pas censés savoir qu'on est bon guitariste.

Il me semble donc que chanter en anglais (du bon texte) permet de mettre plus de chances à ses côtés si on veut être reconnu internationalement.

Mais chanter en malgache est aussi un moyen d'attirer l'attention des gens de l'extérieur.


Handrix - Ok Dalesy, ... Pour terminer, peut-être un message pour les internautes, ou pour les guitaristes de hard rock ?

Dalesy - Je salue tous les groupes malgaches qui continuent à faire vivre cette musique qu'on aime souvent au prix d'énormes efforts, ainsi que le public qui ne cesse de se renouveler et toujours aussi friands. Respect et restez metallo!.

Ainsi s'achève cette entrevue enrichissante, instructive et pédagogique mais non moins humble avec Dalesy. Je te remercie d'avoir répondu à mes question avec autant de dévouement, de générosité et surtout de sincérité, pour les internautes de HardRockMg et pour le hard rock malgache.


Handrix


En aparté, j'ai croisé Dalesy lors de son récent passage à Paris. Pour ceux ou celles qui se poseraient la question de savoir « Qu'est-il devenu depuis tout ce temps de silence. ? », sachez que le Monsieur n'a pas changé d'un poil, toujours égal à lui-même. Et ce n'est pas l'autre fou et féru de la chose du nom de Metal chez qui on avait discuté euh, bien sagement et sérieusement autour de quelques bouteilles, qui dira le contraire :-).





 Liens Relatifs  
  • En savoir plus à propos de Presses consacrées au rock
  • Article de Handrix

    L'Article le plus lu à propos de Presses consacrées au rock :
  • ROCKIN IN MADAGASCAR

    Les dernières nouvelles à propos de Presses consacrées au rock :


      Page Spéciale pour impression  Envoyer cet Article à un ami 

  • "DALESY Lead guitar du groupe MILISIAAH" | Se connecter / Créer un compte | 3 Commentaires
    Seuil

    Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

     
    Re: DALESY Lead guitar du groupe MILISIAAH (Score obtenu : 1)
    par vurundul le Jeudi 22 septembre 2011 @ 23:26:33
    [ Informations sur l'auteur ]
     
    merci lesy Dalesy a. mlay be lay interview.
    [ Répondre ]


     
    Re: DALESY Lead guitar du groupe MILISIAAH (Score obtenu : 1)
    par ampela le Mardi 04 octobre 2011 @ 23:25:07
    [ Informations sur l'auteur ]
     
    Interview bien agréable à lire car sincère et bien menée aussi. Merci à Dalesy.
    [ Répondre ]





    [Accueil] - [Votre compte] - [Haut] - [ Précédente ] - [ Suivante ] - [ Fermer ] - [ Actualiser ] - [Contact]
    [Groupes malgaches] - [Forum] - [Download] - [Top 10] - [Galerie photos] - [Nouvel article] - [Radio HardRockMg] - [Recommandez le site]


    HardRock-Mg :: © Copyright 2005 :: Andry R.


    Tous nos Logos et Marques sont déposés. Aussi, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés