Hardrockmg.com - Portail du rock, hard rock et métal malagasy  
HardRock-Mg
ACCUEIL LOGIN RADIO HRMG FORUMS TELECHARGEMENT SOUMETTRE UN ARTICLE TOP 20
  Créer un compte Utilisateur 0 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.

Plusieurs vidéos via Dailymotion ont été ajoutés à la page CLIPS : Vangy (GOLGOTHA), Valahara (GOLGOTHA), Survivor (MARTU GASS), Fitaka (CANCER), Divorce (CANCER), Anatra (CANCER), Ho namanao (ATHENA), In Memoriam (ULTRA), Firaisan-kina (STORM), Tao an-tsekoly (STORM), Tantara (STORM), Fitia madio (STORM), Razoky (RHEG), Raozy (RHEG), Diavolana (RHEG), Mahasahisahy (RHEG), Angola (RHEG), Fitia kilalao (IARY), Ny fanantenako (IARY), Modia am'zay (IARY), Mpinamana (IARY), Eny (IARY), Tsy like intsony (IARY), Voafetra (IARY), Dila (APOST), Diso fiantefa (KIAKA), Izy roa kely (KIAKA), Maroaty (IRAIMBILANJA), Bekotro (IRAIMBILANJA), Tovolahy (TSELATRA), Testamenta (TSELATRA), Nandao ahy (MAGE4) ...

 Menu  



News Rock
Groupes malagasy
Clips malagasy

Radio HRMG

Galerie Photos
Téléchargement
Déposer vos articles
Liens Web
Forums
Derniers posts
Annuaire - Membres
Recommandez le site
Critiques
FAQ
Petites annonces
Top 10

Login
Se connecter

 Tafatafa (Chat)  
82.123.1.>Apost
82.123.1.>;-)
154.126..>Salu
41.77.20.>:-P
41.77.20.>saluuut!!!
197.158..>salu

Cliquez ici pour entrer

Il y a 0 personnes connectées.

 Forums Infos  
-:Hard FM, Pop rock (4)
-:Groupes malagasy de hard rock (34)
-:Live divers ... (21)
-:Soyons métal (26)
-:Musiciens malgaches ou étrangers. (12)
-:Vous êtes nouveaux ... (16)

 Les plus téléchargés  

 Ephémérides  
En ce jour...

1865
Le 13e amendement abolissant l'esclavage entre en vigueur aux Etats-Unis.

1944
Création du quotidien français "le Monde".

1956
Le Japon entre à l'ONU.

2005
le leader de la gauche Evo Morales remporte l'élection présidentielle en Bolivie

2008
Saint Gatien

 Recherche  

  Posté le Samedi 16 juin 2012 @ 01:20:24 par handrix
Natolotr'i : handrix
Presses consacrées au rock


---*** HOMMAGE A RAPHL, GUITARISTE DU GROUPE DOC HOLLIDAY ***---


RAPHL


Hommage à ce guitariste qui a marqué son époque, qui a su grâce au blues influencer certains d'entre nous, et qui manquera forcément à la scène rock malgache. Ce guitariste discret et loin d’une star système, avec qui le blues est resté à sa place. Ce musicien respectueux de la musique malgache, du rock au jazz ...

J'adresse d’ores et déjà mes remerciements aux personnalités qui ont bien voulu participer à cet hommage en témoignage de leurs amitiés et sympathies.


« Retour sur une vie, une aventure à travers les années 80 et les années 90 non dénaturée jusqu’à ce jour par le temps » :

1. En exclusivité : « L’histoire d’une rencontre entre Bayard et RAPHL, musicien à part et figure emblématique de Doc Holliday ».
2. Quelques témoignages, anecdotes, quelques mots... laissés par Dalesy, Eric Tagg, Charles Kely.

Découvrez leurs récits instructifs, poignants, parfois inédits et émouvants.
Bonnes lectures !


Handrix







R A P H L.




RAMASINONY Herisoa Bayard !

Monsieur Bayard, personnalité incontournable du rock à Madagascar et qui inspire profondément le respect, témoigne.

Témoignage sincère, instructif et émouvant.

Bonnes lectures !


Contact :

- Studio BAYARD
- Mahamasina, Antananarivo
- En face de l'Institution Sainte Famille

Vous pouvez le contacter par mail ici !





A propos de « RAPHL » de DOC HOLLIDAY par RAMASINONY Herisoa Bayard :



I. UN Coup de TONNERRE qui s’abat sur le MONDE DE LA MUSIQUE :

Vendredi 25 Mai 2012, après –midi, alors que tout le monde se préparait pour les fêtes de la Pentecôte, avec des animations culturelles (surtout musicales) par-ci, par-là : coups de téléphone, Facebook, radiotrottoir etc… annonçait le décès de Raphaël, guitariste du groupe de rock mythique DOC HOLLIDAY. La nouvelle s’était répandue comme une trainée de poudre.
Pour un coup de tonnerre, ce fut un coup de tonnerre parce que, même si la musique rock est encore marginalisée à Madagascar, DOC HOLLIDAY a assis sa notoriété dans le monde musical de Madagascar et RAPHAEL est un guitariste apprécié par un grand nombre de musiciens qu’ils soient de rock, de Jazz, de variétés, de salegy et autres.
Moi (RAMASINONY Herisoa Bayard), j’étais abasourdi. Comme un boxeur sonné après avoir reçu un coup violent, je n’arrivais pas à réagir. Et en reprenant petit à petit mes esprits, j’avais envie de pleurer mais je n’y arrivais pas. Ma première réaction était : « je dois écrire quelque chose sur RAPHAEL », mais qu’est –ce que je dois écrire ? Je n’ai pas mon cahier journal, j’y avais griffonné deux ou trois phrases et c’était tout.
Pendant trois jours j’étais prostré dans la douleur, pleurant doucement. Ce n’est que deux semaines après, que j’avais la faculté physique pour écrire.

LES CIRCONSTANCES DE SA MORT :

Le mercredi 23 Mai 2012, Raphaël assistait au concert de guitare jazz donné par Joël RABESOLO au CGM (Cercle Germano Malagasy), d’après les affirmations de MPARANY (un des bassistes du groupe DILLIE). Et d’après ce que j’avais lu dans un journal, il était tombé malade le Jeudi 24 Mai 2012. C’est tout ce que je sais, parce que je n’étais plus en contact ni avec Raphaël, ni avec le groupe DOC HOLLIDAY, depuis un certain temps.



II – RAPHAEL : UN HOMME, UN ÊTRE HUMAIN :

Je ne peux pas prétendre tout savoir de Raphaël, vu que les moments privilégiés où j’étais en relation permanente avec DOC HOLLIDAY se situaient dans les années 80-90. Après, je les avais perdu de vue et je croisais de temps en temps Raphaël.

Mais qui était Raphaël ?
Physiquement, d’un taille moyenne, un corps d’apparence frêle, une corpulence mince pour ne pas dire maigre, une coiffure à la Keith Richards (le guitariste des Rolling Stones qu’il admirait et dont il s’inspirait). Raphaël est cet homme qui se tient toujours droit, qu’il soit en train de marcher dans la rue, ou qu’il se trouve sur scène sous le poids d’une guitare. Timide, il vous parle d’une voix douce et son regard semble être toujours triste. C’est un personnage calme. Il ne s’énerve jamais. Et il est discret, même sur scène : pas d’exubérance, pas de gestes inutiles. Et ce qui m’a étonné, malgré les années qui ont passé, on ne voyait en lui aucun signe extérieur de vieillesse.


Malahelo aho




III – LES DEBUTS DE DOC HOLLIDAY:


En 1980, des jeunes étudiants de TULEAR, une ville située à 1 000 km au Sud de la capitale Antananarivo, sont venus poursuivre leurs études à l’Université d’Antananarivo. Ils étaient des musiciens et le nom de leur groupe était R A F (Royal Air Force). Pourquoi R A F ? peut–être parce que le LEAD GUITAR était un certain RAPHAËL ( appelé RAPH, RAFA, RAPHL …..)
C’est un groupe qui aimait le rock des années 70. Comme tout groupe musical des provinces, ces jeunes musiciens étaient aussi des animateurs de bals. Alors pour se faire un peu d’argent de poche, ils avaient animé des bals de jeunes à Antananarivo. Et ils avaient changé leur nom en DOC HOLLIDAY.
Voici, d’après moi (RAMASINONY Herisoa Bayard), les explications : DOC HOLLIDAY est un hommage à ce médecin de la légende de l’Histoire de l’Ouest des USA (il apparaît dans beaucoup de films western dont « Règlements de comptes à O. K. Corral avec BURT LANCASTER, KIRK DOUGLAS, LEE VAN CLEEF qui a fait une brève apparition …)
Pourquoi DOC HOLLIDAY ? Parce que des membres du groupe DOC HOLLIDAY étaient inscrits à la faculté de médecine. Attention ! DEDS, le chanteur jouait du rock dans des concerts et ils animaient des bals des jeunes de temps en temps.



IV – PREMIER CONTACT RAPHAËL – BAYARD, PREMIER ACCROCHAGE :


Entre DOC HOLLIDAY et moi (Bayard RAMASINONY), il y avait beaucoup d’accrochages, verbaux surtout, mais que je qualifierais de « gentils ».
Comme j’étais possesseur de matériel musical performant à l’époque, DOC HOLLIDAY était venu louer mes services pour un bal des jeunes au SUPER BAZAR (près du Lyçée RABEARIVELO), un dimanche matin de 08h à Midi (12h). C’était là que j’avais fait la connaissance de Raphaël : il avait « bousillé » la tête d’amplificateur de mon STACK YAMAHA G 100 que je venais d’acheter. On s’était engueulé tous les deux et je lui avais dit : « tu as détruit mon ampli parce que tu as mal manipulé les boutons » (Au fait, le cabinet 4 X 12 était intact). J’avais fait réparer l’ampli : il est toujours avec moi, avec son cabinet, en 2012). Puis tous les dimanches matins, j’étais le sonorisateur de DOC HOLLIDAY, au SUPER BAZAR. Plus tard, DOC HOLLIDAY a changé de local pour ses bals des jeunes : c’était désormais à l’ex – Hôtel ACROPOLE D’Ankadifotsy (là où il y a le Service du BAC , aujourd’hui), les dimanches après –midi.
Mais en même temps DOC HOLLIDAY donnait des concerts, en tant que groupe ROCK. Tout cela se passait au début des années 80.



V – LE NOM DE RAPHAËL : UN NOM PREDESTINE:

Comme dirait Maxime Le FORESTIER : on ne choisit pas ses parents, on ne choisit pas son nom. Mais les parents de Raphaël lui ont donné un nom et QUEL NOM ! Quand les membres du groupe DOC HOLLIDAY m’a donné le nom de Raphaël, je croyais avoir affaire à une plaisanterie, mais en vérifiant sur ses papiers d’inscription pour l’Université, j’ai pu lire le nom de Raphaël et ce nom c’est : RAPHAËL LE CELEBRE. Eh oui, il est célèbre parce que quand on parle de DOC HOLLIDAY, il y a deux images qui sortent : le chanteur DEDS et le guitariste RAPHL. Ce sont les figures emblématiques du groupe.


R A P H L – JOSE.



VI – RAPHAËL ET LES GUITARES:

Quand RAPHAËL et moi ( RAMASINONY Herisoa Bayard) étaient devenus amis, il était venu souvent me voir à la maison pour s’entraîner à la guitare et parler de la musique, du BLUES et du ROCK surtout.
Voici ce que RAPHL m’avait dit : « mon jeu de guitare s’inspire de celui de KEITH RICHARDS des Rolling Stones ». Pour le prouver, il m’avait fait écouter le morceau WILD HORSES (de Mick Jagger - Keith Richards).
Et RAPHL arrivait à sortir le son de la guitare électrique de KEITH RICHARDS en jouant sur une FENDER STRATOCASTER made in USA. Je le voyais trimbaler cette guitare avant et après chaque concert. C’était en 1980/90. Ensuite je n’avais plus revu cette STRATOCASTER et RAPHL de m’expliquer : cette guitare ne lui appartenait pas. Son propriétaire ne voulait plus lui prêter : Un certain RAKISY, avec qui RAPHL jouait à l'époque. Où est–elle, aujourd’hui , cette guitare ? Car parait-il, elle a été volée lors des évènements de janvier 2009. Elle fait partie de l’Histoire du Rock à Madagascar. Je prie malgré tout son propriétaire de me contacter, pour qu’on puisse écrire un article là-dessus.


R A P H L - DALESY - JOSE.

RAPHL jouait aussi sur une guitare acoustique de marque Washburn offerte quant à elle par un certain RAJAO, j'ignore où cette guitare se trouve aujourd’hui.
LA TROISIEME GUITARE sur laquelle RAPHL avait joué m’a rappelé un incident : lors d’un concert BIG ROCK organisé par une association de journalistes (nom de l’association : STONE PRESS) oeuvrant pour le ROCK, le groupe de RAPHAËL devait jouer. Or, Raphaël n’avait pas de guitare. Alors, un des organisateurs avait pris presque de force la FENDER MUSTANG made in USA du groupe Dillie pour la donner à Raphaël. Cette guitare m’appartenait et c’était Dillie qui devait jouer avec, mais après quelques discussions, il n’y avait plus de problèmes. D’ailleurs, avant ce concert BIG ROCK, Raphaël jouait souvent sur cette guitare. Cette Fender Mustang couleur LAKE PLACID se trouve actuellement en France, entre les mains d’un guitariste non malgache.
Raphaël jouait sur plusieurs guitares, mais les plus connues étaient ces trois-là.



VII - RAPHAËL ET LA MUSIQUE :

La musique de RAPHL et de DOC HOLLIDAY. C’est d’abord du BLUES et du ROCK, mais comme ils étaient des animateurs de bals, ils jouaient tous les genres musicaux et il faut signaler un fait remarquable : ils pouvaient associer musique traditionnelle malagasy et ROCK dans leur compositions . L’illustration de cela est le morceau « TSAIKY TSARA IANAO» (t’es une fille formidable) – DOC HOLLIDAY, c’était surtout les Rolling Stones avec, si je puis me permettre de l’affirmer, DEDS (Mick Jagger) et Raphaël (Keith Richards). Mais ils interprétaient aussi des standards de BLUES comme « COCAÏNE » de J. J. CALE, des morceaux de DIRE STRAITS, etc. La force de DOC HOLLIDAY, c’était que tous ses membres étaient d’excellents chanteurs, vocalistes.
Raphaël était un guitariste qui donnait une vie, une dimension, une ambiance dans le morceau. Le son est bien placé, bien étudié pour lui donner un cachet particulier. Raphaël n’est ni un virtuose, ni un shredder, ni un adepte de la pyrotechnie. C’est un très bon guitariste qui se contente de la gamme pentatonique. Son rock à lui, c’est le rock des années 70/80 : pour lui, « pas de Hard Rock, ni de Thrash Metal, ni Death, ni Black Métal, ni ces genres musicaux où les guitares détruisent le morceau ».
Il ne faut pas oublier que Raphaël est un guitariste, songwriter, chanteur, vocaliste.
DOC HOLLIDAY, des années 80/90, c’était l’amour de la musique. Il leur est même arrivé à animer la Saint – Sylvestre du 31 Décembre 1983 dans un hôtel luxueux à NOSY –BE.



Tsaiky tsara





VIII – LE DERNIER CONCERT DE DOC HOLLIDAY :

Après les années de gloire 1980/90, DOC Holliday avait l’habitude de se produire en cabaret. La dernière fois que j’ai vu le groupe DOC HOLLIDAY en concert , c’était le Samedi 13 Août 2011, au coliséum d’Antsahamanitra, lors du FESTIV’ALL ROCK. Je n’avais même pas eu l’occasion de les approcher. Je les avais seulement vus de loin. J’avais vu COCO, un des membres fondateurs, guitariste chanteur et un autre chanteur aux cheveux longs et blancs (il s’agirait du frère de COCO et son nom serait Liva), le remplaçant de DEDS. Raphaël était très discret comme à son habitude, sur scène et à cause d’une sonorisation défaillante, sa guitare était presque inaudible.





IX - RAPHAËL ET LES AUTRES MUSICIENS:

Les premiers musiciens avec lesquels Raphaël a joué avaient été les membres fondateurs de DOC HOLLIDAY : Michel à la basse et à la guitare ; RADY le gaucher, à la basse et à la guitare ; ALAIN ZAFERA à la batterie ; DEDS au chant. On peut aussi citer Naivo, cet étudiant venu de Tuléar, ami des DOC HOLLIDAY.
ALAIN ZAFERA, parti en France, avait été remplacé par Riri à la Batterie. Riri, décédé, c’est Hastier qui était devenu le batteur de DOC HOLLIDAY jusqu’à ce jour.
Michel, aussi, était parti en France. Par la suite DOC HOLLIDAY avait connu des problèmes d’ego. La séparation était inévitable. RADY, le gaucher, avait formé le groupe RABY avec ses frères et cousins. Il n’y avait plus de DOC HOLLIDAY.
Quant à moi, j’avais perdu de vue Raphaël. J’avais entendu dire qu’il jouait avec tout le monde, enfin avec ceux qui jouent du BLUES et du ROCK. J’ai entendu parler de KELLY Rajerison (des PUMPKINS), du groupe Métis (chanteur : Mimi ; guitariste : José). Puis DOC HOLLIDAY s’était reformé avec pour Line Up :
- Batteur : Hastier
- Bassiste : Eric (de Lökömötiva, Kazar)
- Chanteur : DEDS
- Guitariste : Raphaël
- Coco : guitare, chant.
Ensuite Liva avait remplacé DEDS qui était décédé, entre temps, avant Raphaël, après Riri.



X – MES SOUVENIRS MATERIELS avec RAPHAËL:

Un jour, au cours de ces années 1980, Raphaël était venu me voir pour prendre les partitions de « Wild Horses » que j’avais chez moi, et il avait profité de cette occasion pour me donner les paroles de « What I Say de RAY CHARLES » écrites au crayon sur un bout de papier. Je garde précieusement ce morceau de papier avec moi : Voilà un souvenir.
Deuxième souvenir : le stack YAMAHA G 100 4X 12.
Et le troisième souvenir et non des moindres, c’est le CD de Jagger – Richards « Wild Horses » que j’écoute inlassablement et qui me ramène au souvenir de Raphaël qui restera dans ma mémoire.


Tena tia tokoa





CONCLUSION :

Que deviendra ce groupe mythique après la disparition de Raphaël ?
Que sont devenus Alain Zafera (le premier batteur du groupe) et Michel le bassiste, guitariste, chanteur ?
RADY, le gaucher, serait atteint d’un cancer : il faudrait faire quelque chose pour lui.

Ce que je venais d’écrire ne sont que des morceaux de souvenirs. Pour écrire la biographie complète de RAPHL ou de DOC HOLLIDAY, il faudrait la collaboration des proches, des parents, de tous ceux qui avaient côtoyé ce groupe depuis 1980 jusqu’en 2012.

RAMASINONY Herisoa Bayard



Un grand merci à Mr BAYARD pour ce passionnant témoignage sur RAPHL, ce guitariste resté résolument rock jusqu'au bout... Je me permets par ailleurs d'adresser mes sincères condoléances à sa famille, notamment à son fils KEITH. Puis RIP RAPHL.




R A P H L - José - Dalesy



- DALESY : Guitariste malgache de hard rock

Petite anecdote : « … J'ai arrêté de jouer - pour le regarder jouer - dans un jam, son feeling etait fascinant, un étrange mélange blues, rock et influence du sud, tout simplement inoubliable. Merci RAPHL pour ces moments et ces créations gravés dans nos cœurs à jamais. RIP bro ! »
Dalesy.



- Eric TAGG : Batteur malgache de Jazz et autres…

Tohina ny fo!!! Tampoka loatra!! Bandy mahafinaritra be i RAPHL !
Olona tsara fanahy bê i RAPHL, tsy tia ady. Izy no mandamina rehefa misy maningana @ bandy akama. Mpakany an-tranonay tao @ 67ha izy mihaino hira, ary mivelatra @ mozika rehetra izy. Tsy ny rock ihany fa na ny blues fa jazz sy ny hira malagasy ihany koa.
Ndaty blues zao ohatra hira noforoniny ary nandraisako anjara teo amin’ny fandrindrana ny rythm sy fitendrena ny congas sy ny batterie. Nahafinaritra ny niarahana, vita ny adidiny ê, ny anay mbola mitohy, hanao album hommage an'i Toty, Panà, RAPHL, Deads, Pierson (papako) aho raha sitrapon'Andriamanitra, zay ary no azoko lazaina. Misaotra.
Eric TAGG.



- CHARLES KELY : Guitariste malgache, figure du jazz et traditionnel malagasy



CHARLES KELY

Teny tsotra sady fohy no atolotra amim-panetre-tena, ho fanomezam-boninahitra ny Zoky, Rahalahy Mpilalao guitare RAPHL izay lasa nialoha lalana antsika fotoana vitsivitsy izay. Tsy nanam-bitana nifaneraserana mivantana taminy aho fa i Rado (guitarite kavia) tao amin'ny Tarika Doc Holliday kosa ary koa ny zandrin'i Rado dia namako ary nisy fotoana tena nifaneraserana sy niarahana nitendry, tao anatin'izany fotoana izany koa no nifaneraserako tamin'i Deads....
Arak'izany dia namako ny Doc, namako i RAPHL. Voarakitra an-kira sy an-tsary ny zavatra vitany; mipetraka ao anatin'ny tantaran'ny Mozika Malagasy, napetrany ho lesona sy lova ho an-tsika zandry rehetra. Anjaran-tsika no mandray izay tandrify ny tsirairay, tsy ny momba ny mozika ihany fa ny fitondrantena ankapobeny sy ny fahatsoram-po ary ny hatsaram-panahy dia azo tahafina daholo. Izy inoako fa efa tsara toerana any an-koatra. Samy mbola hihaona sambatra any aby any afara.
Charles Kely.

Bien dit Charles, merci! D'autres témoignages seront rajoutés très prochainement! En attendant, vous pouvez réagir en laissant vos commentaires...
Merci à tous !
Handrix





 Liens Relatifs  
  • En savoir plus à propos de Presses consacrées au rock
  • Article de handrix

    L'Article le plus lu à propos de Presses consacrées au rock :
  • ROCKIN IN MADAGASCAR

    Les dernières nouvelles à propos de Presses consacrées au rock :


      Page Spéciale pour impression  Envoyer cet Article à un ami 

  • "Hommage à RAPHL, guitariste des Doc Holliday..." | Se connecter / Créer un compte | 0 Commentaire
    Seuil

    Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.




    [Accueil] - [Votre compte] - [Haut] - [ Précédente ] - [ Suivante ] - [ Fermer ] - [ Actualiser ] - [Contact]
    [Groupes malgaches] - [Forum] - [Download] - [Top 10] - [Galerie photos] - [Nouvel article] - [Radio HardRockMg] - [Recommandez le site]


    HardRock-Mg :: © Copyright 2005 :: Andry R.


    Tous nos Logos et Marques sont déposés. Aussi, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés